accueil·couture·tops

Hack du kimono Asaka de Named Pattern

Patron : Kimono Asaka de Named Pattern

Tissus : 2 mètres (en 140) de viscose grenadine à motif petite marguerite et petit pois blanc de pretty mercerie (que tu peux retrouver ici)

Niveau : Facile. Une seule difficulté à noter : le montage du col qui demande un peu de minutie.

Techniques : aucune en particulier. Il suffit de savoir coudre droit 🙂

Ma soeur m’a commandé pour Noël un Kimono. J’ai initialement pensé reproduire celui que j’avais créé à l’occasion d’un concours (que tu peux retrouver ici), avant de changer d’avis.

J’ai fouillé dans les patrons que j’avais dans ma collection et je suis retombée sur le patron Asaka de Named pattern. Et là, ça a fait tilt.

Non mais franchement, il est pas magnifique ce kimono ?

Seul problème, je n’ai que deux mètre de tissus et le kimono en taille 38 en demande 2,50 cm…

Qu’à cela ne tienne, j’allais bien réussir à tout faire rentrer dessus !

J’ai souhaité coudre à Mélanie un Kimono qui soit joli et pratique. Un truc qu’elle puisse aussi bien porter pour chiller chez elle que pour aller en soirée sur une robe noire ou sur un jean pour aller faire ses courses.

Bref, une pièce versatile qu’elle pourrait porter à toute occasion.

J’ai donc décidé de réduire la longueur du kimono et de changer les manches.

Pour la longueur : j’ai retiré 20 cm sur les pans avant et le pan arrière du kimono (en partant du bas du patron.)

J’ai également retiré 15 cm sur le bas de la pièce du patron correspondant au col, afin d’avoir un peu de marge de manœuvre pour bien l’ajuster sur le kimono.

J’ai également dû couper la ceinture en deux afin que tout puisse rentrer sur le coupon de tissus. J’ai ensuite rajouté 10 cm de ceinture de chaque coté afin de pouvoir avoir une ceinture plus grande because elle avait l’air minuscule et que je voulais absolument éviter l’effet petit boudin quand tu ferme le kimono (le petit boudin c’est la ceinture, pas ma soeur, hein, je précise…).

Pour les manches, j’ai simplement décidé de les coudre entièrement sur les cotés. Je n’ai donc pas créé d’ouverture sur le côté, comme cela était prévu par le patron. Encore une fois, je trouvais que ça rendait le kimono plus facile à porter (sans ouverture) aussi bien en hiver qu’en été.

Ceci dit je pense m’en faire un aussi mais ce coup-ci, je ferai pas de modif. J’aurai les manches ouverture et un kimono plus long, histoire de pouvoir me la jouer Geisha le week-end chez moi ahah.

Pour le reste du patron, pas de modification particulière. Ce dernier est relativement facile à coudre.

Petite précision cependant : le guide est en anglais et il n’y a pas beaucoup d’image donc pas super évident pour des débutantes – débutantes mais si vous avez déjà pu coudre un kimono auparavant, promis il n’y a rien d’insurmontable.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s