accueil·My Low buy year·zéro déchet

Low buy challenge : les trois premiers mois

low buy challenge

Le premier trimestre de mon défi et déjà passé (si tu veux retrouver le premier article sur le sujet, n’hésites pas à cliquer ici). C’est le moment idéal pour faire le point sur ces trois derniers mois…

Je dois avouer que (comme pratiquement le reste du monde), je n’aurai jamais pensé être confinée au moment où je rédigerai ce premier article. Ce qui est certain, c’est que cette période particulière a modifié mes habitudes de consommation

low buy challenge

Contrairement à ce que je pensai, j’ai acheté beaucoup plus de choses que prévu …

Il y a beaucoup de seconde main : c’est le cas pour les soucoupes, la tasse et le sac (qui doit avoir le double de mon âge). Ce sont des achats coup de cœur et que je prend plaisir à utiliser autant que possible.

J’ai également craqué pour du neuf : trois bouquins, un dvd, un patron ainsi que pour un T-shirt.

Ce qui manque sur cette photo : mon abonnement numérique à courrier international et mes achats de livres pour ma liseuse.

Bref, ce n’est pas parfait mais ces trois mois m’ont permis de comprendre 1/ mes habitudes de consommation et 2/ de mettre en place certaines nouvelles habitudes me permettant de réduire mes achats autant que possible..

Mes habitudes de consommation

La première chose que ce défi m’a permis de constater, c’est que j’avais tendance à acheter quand j’étais dans un certain état d’esprit. L’ennemi numéro 1 étant l’ennui, et le numéro 2 le système d’auto récompense (tu sais quand t’es super fier d’un truc et que du coup pour te faire plaisir tu achètes bêtement un truc)…

Ces trois mois m’ont également permis de confirmer ma passion pour la chine et les objets de seconde main. J’aime tellement ces objets qui ont eu d’autres vies. J’aime pouvoir les retaper, les bichonner, les transformer. Clairement, je risque de ne pas respecter mon défi à 100 % mais peu importe à partir du moment où je n’achète que des objets qui embellissent mon quotidien. Le principal restant que 1/ ce soit un objet d’occasion (ce qui évite de consommer inutilement des matières premières), et 2/ des achats réfléchis.

Ma nouvelle façon de consommer

Maintenant lorsque je souhaite acheter quelque chose de neuf, je prends le temps de le noter sur un carnet et attends trois semaines avant de faire l’achat. Si avant la fin de ces trois semaines, j’ai oublié ce que je voulais acheter, je ne l’achète pas… Si au contraire, je le souhaite toujours au bout de ce laps de temps, j’en profite pour me faire plaisir.

J’ai pu constater qu’en appliquant cette méthode, dans plus de 50% des cas, j’avais oublié ce que je souhaitais acheter initialement.

J’ai appliqué cette méthode pour l’ensemble des objets neufs achetés ces 3 derniers mois.

Enfin, j’ai remarqué que je me tournais de plus en plus vers le numérique lorsque cela était possible. Notamment pour les livres et je prends réellement plaisir à les découvrir sur ma liseuse.

Et toi alors ? En quoi est ce que le confinement a changé tes habitudes de consommation ?

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s