accueil·couture·jupes

La jupe Murano d’Artesane : le projet parfait pour s’initier à la broderie

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Patron : Jupe Murano proposée par Artesane en collaboration avec le magazine Marie claire idée (à retrouver ici si vous êtes abonnées). J’avais obtenu le patron en version papier dans le magazine janvier/février 2019.

Tissus : coupon de flanelle trouvé au magasin Sacrés Coupons

Niveau : relativement facile

Point technique :  points de broderie, mise en place d’une fermeture invisible et fronces sur le devant et l’arrière de la jupe.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Cela faisait un moment que j’avais envie de broder mes vêtements. N’y connaissant absolument rien, j’en ai profité pour apprendre quelques points grâces aux cours d’Artesane proposé dans le cadre d’une collaboration avec Marie Claire Idée pour me faire la main.

Je savais déjà que la forme de la jupe n’était pas forcément adapté à ma morphologie mais j’avais envie d’un projet simple et j’ai bien fait.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La broderie :

Grâce au cours Artesane, proposé avec le patron, (que tu peux retrouver ici ), j’ai pu apprendre les points de broderie suivant :

– le passé plat ;

– le point arrière ;

– le point de chainette.

Les explications du cours vidéo sont extrêmement claires, ce qui m’a permis de vite prendre le coup de main et de maîtriser les trois points susmentionnés rapidement.

Pour le matériel : j’avais acheté lors du CSF un kit de broderie sur le stand d’Artesane comprenant l’ensemble du matériel de broderie nécessaire pour débuter (un tambour, une aiguille à broder, du solufix, trois échevetets de coton mouliné DMC, un manuel ainsi qu’un cours de broderie en ligne  » j’apprends à broder l’hiver »).

Pour pouvoir broder ma jupe, j’ai pris soin de découper l’ensemble des pièces du patron dans mon tissus à l’exception de la pièce correspondant à la bande brodée des poches gauche et droite.

J’ai découpé du solifux à la taille des pièces de bande de poche devant être brodées. J’ai appliqué le solifux sur le tissus. J’ai largement découpé tout autour afin d’avoir suffisamment de tissus lorsque je le coincerai dans mon tambour.

Une fois ma broderie terminée, j’ai découpé mon tissus autour du solufix. Je l’ai ensuite passé sous l’eau pour le faire disparaitre. Et tadam ! Ma première broderie était finie.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La couture :

En suivant le tableau des tailles, j’ai coupé un 42… qui s’est révélé être au final trop grand. Note à moi-même pour la prochaine fois, couper une taille en dessous la prochaine fois. ^^

Seule modification apportée au patron : j’ai rallongé ma jupe de 5 centimètres afin d’éviter quelle ne soit trop courte à mon goût.

Pour les explications du livret : je les ai trouvées un peu trop succinctes bien que la jupe ne soit pas particulièrement difficile à coudre … je ne devait pas être très réveillée lorsque j’ai commencée à la coudre puisque j’ai réussi à monter mes poches à l’envers … J’ai tout décousu et recommencé de zéro.

Je te conseille de rester attentive lorsque tu commences à coudre ta jupe et de bien relire les explications à plusieurs reprises. Pour le reste aucune difficulté particulière.

En moins de deux heures de couture (si tu ne fais pas comme moi et la monte n’importe comment), ta jupe est finie.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Au final : j’ai adoré broder cette jupe et ça m’a donné un demi milliard d’autres idées pour broder mes vêtements. Je veux plus de broderie dans ma vie (et c’est encore mieux que les paillettes) !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s