accueil·culture·lecture·zéro déchet

Ze guide de la famille (presque) zéro déchet pour une transition écologique réussie

famille en transition écologique

J’avais lu, relu et rerelu, le premier livre de la famille presque zéro déchet et c’est devenu ma bible dans ce domaine. Ce bouquin à le mérite d’être ludique, pratique, et drôlement bien illustré avec une multitude de recettes pour créer ses produits zéro déchet.

Autant te dire que je n’ai pas hésité à la sortie du dernier. Intriguée par le thème traité, je l’ai également acheté et je me suis rendue compte qu’un long chemin était encore à parcourir afin que je puisse vivre une vie en accord avec mes principes.

Résumé

Quel est le véritable impact de notre mode de vie sur l’environnement ? Comment la mesurer ? Et surtout, quels changements opérer dans notre vie de tous les jours si l’on veut préserver la planète ?

Ce livre est à la fois un manifeste pour la sobriété et un guide pratique te permettant d’aborder en toute transparence la question de la transition écologique.

Avec l’aide d’ingénieurs spécialisés en bilan carbone et analyse du cycle de vie, Jérémie Périchon passe au peigne fin, avec humour, le coût écologique de notre vie quotidienne : transport, logement, alimentation, électronique, épargne, professionnelle …

Sur la base de cette analyse fouillée, il nous invite à redéfinir nos priorités et propose un plan d’actions pour amorcer en famille une vraie transition écologique.

Extrait

« Notre mode de vie est un iceberg. L’ensemble de l’impact de notre vie de consommateur sur la planète échappe à notre vue. Que notre brosse à dents génère 1,5 kg de déchets lors de son processus de fabrication, nous ne le voyons pas. Que les tomates espagnoles sous serres soient cultivées par des travailleurs sans-papiers marocains, nous ne le voyons pas. Que notre ordinateur nécessite plus de 40 minerais et terres rares différentes, nous ne le voyons pas. Que notre argent finance les pires activités émettrices de CO2 et le changement climatique, nous ne le voyons pas. (…) Dans ce village-monde où l’usine chinoise tourne à plein régime, la production de nos biens est cachée ou trop peu perceptible. »

Avis

Ce livre a réellement été une claque. Moi qui me targue d’être écolo, j’ai réalisé que ce qui me faisait émettre le plus de carbone, c’était mon argent placé en banque ! Bien avant les transports, mon alimentation ou mes biens de conso !

Bah oui tient ! Mon argent il dort pas à la banque en attendant que j’en fasse quelque chose. Il est investi direct dans la finance spéculative. Etant au crédit agricole, j’ai découvert que cette banque investissait massivement dans les entreprises à charbon, pétrole et compagnie et qu’elle était de loin la pire banque en terme d’émission de CO2 (je vous la fait courte mais depuis la lecture du bouquin, j’ai changé de banque et réduis du même coup de moitié mes émissions de CO2 grâce au crédit coopératif).

L’auteur revient point par point sur l’impact environnemental de nos choix de vie au quotidien dans divers domaines : logement, transport, alimentation… Tout est scruté, analysé.

Si certaines solutions proposées semblent parfois utopistes, la grande majorité est déjà amplement réalisable à notre échelle personnelle.

Si tu cherches une lecture pratique te mettant face à la réalité et aux problèmes actuels, mais te donnant également les clefs et les réflexions suffisantes pour te permettre d’agir pour un monde meilleur, ne cherche plus, tu l’as trouvé.

En résumé : un bouquin à mettre entre toutes les mains.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s