accueil·lecture

Les cinq livres de ma vie

20190402 photo livres

En souhaitant rédiger cet article, j’ai repensé au livre « les combustibles » d’Amélie Nothomb. A ces anti-héros enfermés dans une bibliothèque suite à un événement post apocalyptique et qui doivent pour se chauffer, brûler des livres.  Jusqu’à ce qu’il ne reste plus que LE LIVRE. Celui qui nous a profondément marqué et dont on ne peut se séparer.

Sans mettre le feu à ma bibliothèque, j’ai sélectionné les cinq livres qui sont devenus mes indispensables, que j’ai lu un nombre incalculable de fois avec toujours autant de plaisir.

5/ Le Petite Prince d’Antoine de Saint-Exupéry

le petit prince

Résumé

« Le premier soir je me suis donc endormi sur le sable à mille milles de toute terre habitée. J’étais bien plus isolé qu’un naufragé sur un radeau au milieu de l’Océan. Alors vous imaginez ma surprise, au lever du jour, quand une drôle de petite voix m’a réveillée. Elle disait : – s’il te plait … dessine moi un mouton !

J’ai sauté sur mes pieds comme si j’avais été frappé par la foudre. J’ai bien frotté mes yeux. J’ai bien regardé. Et j’ai vu un petit bonhomme tout à fait extraordinaire qui me considérait gravement.« 

Avis

Lecture obligatoire en 6e, j’avais détesté ce bouquin. Je me rappelle encore m’être demandé pourquoi on nous avait infligé de lire une histoire qui aurait à la limite pu m’intéresser quand j’avais 6 ans.

Et puis je l’ai relu quelques années plus tard, et je l’ai de nouveau lu encore quelques années plus tard.

A chaque fois, je l’ai interprêté de manière différente.

La seule question, qui convient de se poser en refermant ce bouquin est : Qui est ce que je veux vraiment être ? Pas pour correspondre à l’image de réussite que nous renvoi la société actuelle, pas pour faire plaisir à la famille ou à notre conjoint mais pour moi. Qu’est ce qui me rend vraiment heureux ?

4/ L’Amant de Marguerite Duras

l'amant

Résumé

«J’ai appris qu’il était mort depuis des années. C’était en mai 90 (…). Je n’avais jamais pensé à sa mort. On m’a dit aussi qu’il était enterré à Sadec, que la maison bleue était toujours là, habitée par sa famille et des enfants. Qu’il avait été aimé à Sadec pour sa bonté, sa simplicité et qu’aussi il était devenu très religieux à la fin de sa vie. J’ai abandonné le travail que j’étais en train de faire. J’ai écrit l’histoire de l’amant de la Chine du Nord et de l’enfant : elle n’était pas encore là dans L’Amant, le temps manquait autour d’eux. J’ai écrit ce livre dans le bonheur fou de l’écrire. Je suis restée un an dans ce roman, enfermée dans cette année-là de l’amour entre le Chinois et l’enfant.Je ne suis pas allée au-delà du départ du paquebot de ligne, c’est-à-dire le départ de l’enfant.» Marguerite Duras.

Extrait

« Maintenant, je vois que très jeune, à dix-huit ans, à quinze ans, j’ai eu ce visage prémonitoire que j’ai attrapé ensuite avec l’alcool dans l’âge moyen de ma vie. L’alcool a rempli la fonction que dieu n’a pas eu, il a eu aussi celle de me tuer, de tuer. Ce visage de l’alcool m’est venu avant l’alcool. L’alcool est venu me le confirmer. J’avais en moi la place de ça, je l’ai su comme les autres, mais curieusement avant l’heure. De même que j’avais en moi la place du désir. J’avais à quinze ans le visage de la jouissance et je ne connaissais pas la jouissance. »

Avis

Duras, c’est la magie des mots. Je me rappelle être tombée sur son bouquin à la bibliothèque du lycée. J’avais aimé son titre provocateur. Et je suis tombée amoureuse de son écriture si particulière, de la pureté de son écriture. De son histoire.

Qui mieux que Duras peut en une phrase résumer ce que d’autres raconteraient en plusieurs pages. La lire, c’est revivre à travers ces yeux dans l’Indochine des années 30.

Un roman magistral que j’aime lire à voix haute tellement son écriture m’emporte à chaque fois.

3/ Wild de Cheryl Strayed

wild

Résumé

Lorsque, sur un coup de tête, Cheryl Strayed enfile son sac à dos, elle n’a aucune idée de ce qui l’attend. Tout ce qu’elle sait, c’est que sa vie est un désastre. Entre une mère trop aimée, brutalement disparue, un divorce douloureux et un lourd passé de junkie, Cheryl vacille. Pour tenir debout et affronter les fantômes de son passé, la jeune femme n’a aucune réponse, aucun point de fuite : tout quitter pour une randonnée sur le « chemin des crêtes du Pacifique« . Lancée au cœur d’une nature immense et sauvage, seule sous un sac à dos trop lourd, elle doit avancer pour survivre, sur 1 700 kilomètres d’épuisement et d’effort, et réussir à attendre le bout d’elle-même.

Extrait 

« Il me faudrait des années pour retrouver ma place au milieu des dix mille choses. Pour devenir la femme que ma mère avait élevée. Pour me souvenir de la façon dont elle avait dit « chérie » et de son regard. J’allais souffrir. Terriblement souffrir. J’allais vouloir que les choses soient différentes. Ce désir deviendrait une jungle dans laquelle je devrais trouver ma route. Il me faudrait quatre ans, sept mois et trois jours pour y parvenir. Sans savoir où j’allais jusqu’à ce que j’ai atteint mon but. Un but qui s’appelait le pont des Dieux. »

Avis

Wild, c’est l’aventure incroyable de Cheryl Strayed. C’est la découverte de soi à travers la nature. Son histoire nous est raconté entrecoupée entre sa marche et des flashback de son passé.

Si ne souhaitez pas le lire par manque de temps, prenez au moins la peine de regarder le film du même nom qui est absolument sublime.

2/ La Passe-Miroir de Christelle Dabos

la fiancée de l'hiver

Résumé

Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle.

A quelle fin a-t-ele été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.

Extrait

« – Je ne saisis pas bien lequel de mes avertissements vous a échappé.

– Vos avertissements, ce n’étaient que des mots pour moi. J’ai besoin de voir votre monde de mes yeux. 

Ophélie s’était levée de sa chaise pour essayer de lui parler en face, mais c’était impossible avec ce cou coincé devant un homme aussi grand. Elle avait à présent une vue imprenable sur la montre à gousset de Thorn, dont la chaîne pendait à l’uniforme.

– Avec la complicité de qui êtes-vous sortie ? 

– De votre porte arrière. Je l’ai apprivoisée. »

Avis

Petite, comme quasiment toutes les personnes de ma génération, j’ai adoré Harry Potter. Son univers si particulier. Je n’avais rien trouvé jusqu’à présent pour le supplanter en littérature fantastique. Jusqu’à ce que je découvre les livres de la passe-miroir.

J’ai relu récemment les trois premiers tomes. Comme à chaque fois, j’ai mis deux semaines à retrouver un bouquin qui me semblait digne d’intêret, tellement j’ai eu du mal à quitter Ophélie et Thorn.

1/ Mange, prie, aime d’Elisabeth Gilbert

eat pray love

Résumé

« A trente et un ans, Elisabeth possède tout ce qu’une femme peut souhaiter : un mari dévoué, une belle maison, une carrière prometteuse. Pourtant, elle est rongée par l’angoisse et le doute. Un divorce, une dépression et une liaison désastreuse la laissent encore plus désemparée. Elle décide alors de tout plaquer pour partir seule à travers le monde !

En Italie, elle goûte aux délices de la dolce vite et prend les « douze kilos les plus heureux de sa vie »; en Inde, ashram et rigueur ascétique l’aident à discipliner son esprit et, en Indonésie, elle cherche à réconcilier son corps et son âme pour trouver cet équilibre qu’on appelle le bonheur… »

Extrait

« Les gens pense qu’une âme sœur est leur association parfaite, et tout le monde lui court après. En réalité, l’âme sœur, la vraie, est un miroir, c’est la personne qui te montre ce qui t’entrave, qui t’amène à te contempler toi-même afin que tu puisses changer des choses dans ta vie. Une vrai âme sœur est probablement la personne la plus importante que tu rencontreras jamais, parce qu’elle abat tes murs et te réveille d’une claque. Mais passer sa vie avec une âme sœur ? Quelle idée ! Trop douloureux. L’âme sœur, elle ne débarque dans ta vie que pour te révéler une autre strate de toi-même, et ensuite elle se casse. »

Avis

Tout lâcher pendant un an pour se découvrir en passant 6 mois en Italie (pour les plaisirs de la vie et pour apprendre la langue) puis 6 mois en Inde dans des Ashrams (pour son éveil spirituel) etenfin passer 6 mois à Bali afin de pouvoir à la fois profiter des plaisirs du corps et de l’esprit … qui n’en a pas rêvé ?

Préparez vous à rire,  à aimer, à découvrir des choses incroyables avec ce bouquin.  Et surtout, ne restez pas sur votre impression du film qui ne lui arrive pas à la cheville.

Ce bouquin, ce n’est pas un truc de nana, ce n’est pas une histoire d’amour, c’est un livre initiatique.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s