accueil·culture·expériences

Prendre le temps de jeûner pendant une semaine pour mieux se retrouver

jeûne

Jeûner, un atout santé ?

Jeûner. On ne prend jamais réellement le temps d’y penser dans notre société. Cela semble même tellement à contre courant comme démarche pour quelqu’un comme moi qui a toujours eu la chance de manger à sa faim et qui n’a jamais eu à se priver pour tout ce qui touche à la nourriture.

Non seulement j’ai toujours pu manger à satiété mais je suis également très gourmande. (En atteste les quelques kilos superflus qui ont pu se loger un peu partout au fil des années.)

Se priver volontairement de nourriture peut sembler complètement fou.

Pourtant j’ai décidé de tenter l’expériencene pas manger pendant une semaine (soit 168 heures) et le faire pendant mon temps de vacances.

On peut choisir de jeûner pour une myriade de raison.

La mienne était surtout de lutter contre cet état de fatigue constante que je ressentais continuellement sans trop savoir pourquoi.  A 27 ans, j’avais l’impression d’avoir un corps de vieille et de me traîner partout. Rien de très glamour.

Alors il est où le problème ?

Après en avoir parlé autour de moi, des amis m’ont conseillés de tenter une semaine de jeûne (encadré par un professionnel) et de randonnées en Bretagne. Cette expérience aurait été, d’après une véritable révolution dans leur vie. Ils m’ont semblés tellement convaincus que je me suis laissée tentée.

Pour être honnête j’étais surtout intriguée. Ne pas manger pour retrouver la forme peut parraître contradictoire mais après tout … une semaine de randonnée en bord de mer, avec la possibilité de dormir autant que l’on veut ne pouvait pas vraiment faire de mal, alors j’ai signé. Advienne que pourra.

Pour les personnes intéressées, j’en profite pour vous partager un lieu vers un documentaire diffusé il y a quelques années sur arte intitulé « le jeûne, une nouvelle thérapie » (expliquant scientifiquement les bienfaits du jeûne).

La préparation

Une semaine avant le début du jeûne, des changements alimentaires importants sont à prévoir : on élimine tout pour ne garder plus que : les fruits, les légumes, les céréales et les légumineuses.

Les deux derniers jours, on ne garde plus que les fruits et les légumes.

Si ce changement radical d’alimentation dans mon cas a été légèrement casse tête au niveau des recettes, mon corps s’y est étonnamment bien habitué. Tous mes plats sont devenus hautement instagrammables.

Ainsi dès la descente alimentaire, j’ai déjà commencé à perdre du poid.

rando et jeûne

Le séjour

Première chose que l’on apprend une fois sur place : le corps peut jeûner facilement pendant une semaine, l’on ne devrait pas ressentir particulièrement la faim et le jeûne est accessible à toute personne.

Un temps d’adaptation pour le corps est cependant à prévoir.

Pour ma part, l’ajustement est arrivé assez vite. Je me suis sentie extrêmement mal le lendemain de mon arrivée. Chute de tension importante le matin et douleurs assez prononcées dans certaines parties du corps le soir. J’ai réussi à faire la randonnée dans la matinée mais j’ai passé le reste de ma journée à dormir, complètement sonnée.

Dès le lendemain, je me suis de nouveau réellement sentie en forme et suis restée dans le même état le reste de la semaine. J’ai dormi beaucoup (en moyenne 12 heures par jours) et marché en moyenne 9 kilomètres par jour.

Dès le 2e jour, je ne pouvais plus rien boire à part un verre de jus de pomme le matin et de l’eau (adieu bouillon du soir et tisanes). Apparemment mon corps n’en voulait plus.

 J’ai enfin, pendant ces quelques jours, pris le temps d’écouter mon corps. Ce que je n’ai, je crois, jamais fait de ma vie.

Pendant cette semaine j’ai été attentive : « Envie de rien faire ce matin ? Okay pas de soucis! Tu veux encore faire une sieste pour la deuxième fois de la journée ? On y retourne. »

Le plus fou pendant cette expérience ? Je n’ai pas ressenti la faim une seule fois pendant ces 7 jours. J’ai eu des envies de bouffe beaucoup. Mon cerveau voulait manger mais je n’en avais pas besoin.

J’ai également senti des changements dans mon corps assez fou pendant cette semaine comme des douleurs à certains endroits qui disparaissaient deux heures plus tard aussi furtivement qu’elles étaient apparues, même mon odeur corporelle s’est modifiée. Les sens étaient exacerbés, en particulier l’odorat et le goût comme j’ai pu le constater au moment de la reprise alimentaire.

Par contre impossible de réellement me concentrer pendant cette semaine. Mon cerveau marchait au ralenti. Moi qui ne m’arrête jamais de penser à 36 000 choses en même temps, ce repos forcé du ciboulot m’a fait énormément de bien.

La fin du séjour est arrivée extrêment vite.

jeûne et rando

Le bilan

J’ai l’impression d’avoir (re)découvert tellement de chose en une semaine.

Une semaine pour arrêter de courir partout et se recentrer sur soit même.

Découvrir que l’on est plus forte qu’on ne le pense et se rendre compte que son corps est plein de surprise.

Recommencer à s’occuper réellement de soi. Prendre le temps de cuisiner. Prendre le temps de vivre aussi.

J’ai décidé de changer mes habitudes et de bannir quelques aliments de mon alimentation (byebye produits industriels et sucres) et d’en réduire au maximum certains (viande, produits laitiers).

J’ai retrouvé un poid qui me convient mieux. Et je compte me remettre au sport histoire de gagner en énergie.

Je pense également réitérer l’expérience. Trouver un groupe de jeûne qui fait non seulement de la rando mais également du yoga.

Pour les intéressé(e)s, je suis partie ici.

Un commentaire sur “Prendre le temps de jeûner pendant une semaine pour mieux se retrouver

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s