accueil·le zéro déchet au quotidien·zéro déchet

Mon top 5 des livres zéro déchet

livres zéro déchet

Si vous vous intéressez au mode de vie zéro déchet, je ne peux que vous faire part de ces 5 livres extrêmement inspirants, qui font malheureusement tous le même constant :

Il est impératif de changer rapidement notre mode de vie si nous voulons pouvoir léguer autre chose à nos enfants qu’une terre qui se meure.

Chacun à leur manière, ces 5 livres vont nous expliquer comment il est possible de changer étape par étape notre mode de vie pour que celui-ci soit plus sain, plus respectueux de l’environnement, moins coûteux  et nous permettre d’être au final plus heureux.

 

 

 

  1. Famille presque zéro déchet ze guide (de Jérémie Pichon et Bénédicte Moret aux éditions Thierry Soucar) ou le guide parfait pour l’apprenti padawan souhaitant s’initier au zéro déchet

J’ai commencé mon parcours zéro déchet par ce livre topissime.

Jérémie Pichon et Bénédicte Moret (auteurs du blog http://www.famillezerodechet.com) nous expliquent avec humour le parcours dans lequel ils se sont lancés afin de parvenir à un mode de vie zéro déchet.

Le livre est divisé par thèmes (cosmétiques, cuisine, courses, maisons) et chaque thème est illustré par des dessins humoristiques, contient des recettes et des astuces simples pour consommer mieux.

Même après avoir fini de le lire, je le ressors régulièrement pour en relire certains passages et pour utiliser quelques recettes (comment faire sa lessive soi-même, son dentifrice…).

2. Zéro déchet 100 astuces pour alléger sa vie (de Béa Johson aux éditions J’ai Lu) ou la Macgyver du Zéro déchet

La philosophie de Béa Johson repose sur 5 mots :

  • Refuser : refuser ce dont nous n’avons pas réellement besoin (emballages inutiles, pailles dans les verres, cadeaux encombrants dont on ne sait que faire...)
  • Réduire : évaluer ses besoins réels et se libérer du superflu (livres que l’on ne lira plus, vêtement trop petits… que l’on donne ou que l’on revend)
  • Réutiliser : optimiser au maximum ce que nous possédons (une robe trop courte peut devenir une tunique, un bocal à sauce tomate peut contenir une fois nettoyé nos aliments en vrac…)
  • Recycler
  • Composter

Chaque principe clef du livre est mis en exergue par l’auteur dans chaque chapitre du livre. On apprend ainsi comment réduire au strict minimum notre impact environnemental dans chacune des pièces de notre maison mais également au travail, en vacances …

Ce livre regorge également de recettes simples et bio pour toute la maison. Un vrai must have.

3. Green Life (de Victoria Arias aux éditions Larousse) ou le lifestyle bio, écolo et simple qui fait du bien

J’ai d’abord commencé à lire le blog de Victoria Arias avant de me pencher sur son livre (www.mangoandsalt.com).

L’un comme l’autre recèlent de recettes de cuisines bio et vegan absolument délicieuses. Ici les plaisirs simples du corps et de l’esprit se recontrent (yoga, cuisine, méditation, aromathérapie, cosmétiques bio).

Ce livre est tellement bien fait et intéressant que je me suis retrouvée avec deux exemplaires sous le bras en moins de 5 minutes. L’un pour la copine et l’autre pour moi. Un achat sans regret, puisque ce dernier est utilisé toutes les semaines et l’amoureux se régale.

4. No impact man (de Colin Beavan aux éditions 10/18) ou le héro des temps modernes

Colin Beavan vit confortablement dans un appartement à New York avec sa femme et sa fille de 3 ans. Il décide, par conscience écologique, de se lancer un défi fou, à la hauteur des héros de son enfance. Devenir « no impact man » pendant un an. Soit ne plus avoir aucun impact environnemental avec sa famille.

Au cours des mois, ce défi perçu tout d’abord comme un véritable casse-tête devient petit à petit un véritable bonheur pour l’auteur et une réelle quête de l’autre. Avec eux, tout devient possible, même à New York : vivre sans électricité, manger bio et local et de se déplacer uniquement à Vélo.

Un pari risqué pour certain mais un vrai vent de liberté pour l’auteur et sa famille.

Ce récit inspirant est un vrai délice à lire (et relire) et nous fait prendre conscience que le bonheur c’est d’oser.

5. Vers la sobriété heureuse (de Pierre Rahbi aux éditions Babel) ou le bonheur des choses simples

Je crois que la meilleure chose à faire pour décrire ce livre reste encore de se contenter d’un citer un passage :

« Il m’a toujours été difficile de définir, de décrire la sobriété telle que je la ressens depuis de nombreuses années. En faire une option de vie est déjà beaucoup, mais cela est loin d’en révéler la subtilité. Elle peut être considérée comme une posture délibérée pour protester contre la société de consommation ; c’est, dans ce cas, une forme de résistance déclarée à la consommation outrancière. Elle peut être justifiée par le besoin de contribuer à l’équité, dans un monde où surabondance et misère cohabitent. Le monde religieux en a fait une vertu, une ascèse. En réalité, c’est un peu tout cela, mais plus que cela. Je n’ai rien trouvé de mieux pour l’exprimer que le petit récit tout à fait véridique qui suit. »

Ce livre a le mérite d’apporter une réelle réflexion sur la société actuelle et notre conception du bonheur. Il nous rappelle que les choses les plus belles sont souvent les plus simples. Et je ne peux m’empêcher de penser à Balou, l’ours du livre de la jungle, philosophant lui aussi à sa façon lorsqu’il chante « il en faut peu pour être heureux, vraiment très peu pour être heureux.« 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s