accueil·lecture

Journal intime d’un touriste du bonheur : la quête de sens de Jonathan Lehmann

journal intime d'un touriste du bonheur

Je flânais en librairie lorsque mon attention s’est arrêtée sur ce titre raccoleur « journal intime d’un touriste du bonheur« .

Intriguée, j’ai lu en vitesse  la 4e de couverture qui m’a accrochée : un confrère qui quitte la robe pour visiter l’Inde en passant d’ashrams en ashrams, parti à la quête du bonheur, et à la découverte du sexe tantrique, forcément ça m’a fait sourire…. puis réfléchir.

Parce qu’en réalité, si ça peut parraitre original comme démarche ça ne m’a pas semblé si fou.

Je dois avouer que son projet, je l’ai déjà eu.

Je me retrouve avec, sous la main, les écrits d’un mec qui se propose de me raconter dans les moindres détails son expérience, son lâché prise, sa prise de conscience de tout un tas de trucs existentiel alors que moi pendant ce temps là je peux me contenter de rester pépouze sous la couette ou dans mon canap‘.

Forcément j’achète !

Résumé

Avocat d’affaires à Wall Street, amateur de fêtes et de drogues, Jonathan plaque tout du jour au lendemain pour partir à la recherche du bonheur. Pendant trois ans, il va à la rencontre de penseurs et de maîtres spirituels à travers le monde, et découvre la méditation, une pratique qui va bouleverser sa vie.

En novembre 2016, il s’envole vers l’Inde pour vivre une expérience radicale : « Vipassana », ou dix heures de méditation par jour, pendant dix jours. Dans un silence total.

On découvre à travers ce livre les tribulations de Jonathan à travers l’Inde : son « shopping spirituel » d’ashram en ashram et de gourou en gourou, son coming out mystique, son appretissage du sexe tantrique …

Extrait

 » Ca fait huit jours que je n’ai pas écrit dans ce journal, mais j’ai l’impression que ça fait une vie. Dans les pages qui viennent, je préfère vous prévenir, je vais parler de méditation et de tantrisme, de simulation d’orgasme en groupe, de la façon dont j’ai pratiqué une langue inconnue dans une grande salle en forme de vaisseau spatial … Et peut être même de mes sandales, que j’ai portées plusieurs jours d’affilée avec des chaussettes .

Je ne sais pas par où commencer, franchement. Alors je vais commencer par Albator.« 

Avis 

J’ai lu ce livre en 2/3 jours. J’ai gloussé dans le rer à plusieurs reprises en le lisant, été gênée  à certain moment mais surtout j’ai été bluffée par la sincérité de l’auteur.

J’ai parfois eu l’impression qu’il était dans ma tête : ses questionnements sur le bonheur étaient l’échos de mes propres pensées. Cette peur de l’imperfection et du jugement étaient les miennes et quelques part, j’ai réalisé que mes doutes étaient sans beaucoup plus banals que ce que je pensais.

L’auteur se livre sans confession sur son parcours iniatique : c’est un peu « Candide au pays des Ashrams« . Mais sans la candeur caractérisque du personnage de Voltaire. Il n’en garde que l’optimisme.

A travers son voyage, il nous livre également l’ensemble de ses réflexions sur le bonheur, l’importance de la médiation et surtout nous explique ce qu’est la « tyrannie du mental » : comment lutter contre cette dernière pour enfin profiter de l’instant présent.

C’est en mon sens le livre parfait pour lutter contre la grisaille hivernale et les pensées moroses.

Prenez donc un shoot de Lehmann, il vous le rendra bien.

Note: 8/10

Vous pouvez aussi retrouver ici l’auteur sur sa chaîne Youtube pour des exercices de médiation et des réflexions sur le bonheur.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s